Par vocation

Par vocation · 13. février 2020
Ce fut un choix du coeur. J'ai 57 ans et encore plein d'envies et de vitalité. En rejoignant vivre avec mon compagnon en Bretagne je pensais aussi à terme y poursuivre ma carrière. Mais il y a seulement deux entrées par an en moyenne dans le département où habite mon mari.
Par vocation · 13. février 2020
J'ai d'abord souhaité être enseignante en Sciences et Vie de la Terre. J'avais ma licence dans ce domaine, car il m'a toujours passionné.
Par vocation · 13. février 2020
Je me disais : "ça doit être bien de faire un métier qui a du sens". Je veux dire, pas uniquement pour moi, mais un métier qui est fondamentalement utile à la société. J'avais un bon contact avec les enfants, j'ai foncé.
Par vocation · 12. février 2020
Enseigner représente cette sublime opportunité de guider, éveiller et favoriser les apprentissages auprès de jeunes enfants, si en demandes et si émerveillés de tout, où cette soif d'être et d'apprendre demeure si présente et si précieuse.
Par vocation · 12. février 2020
Je suis devenue enseignante parce que pouvoir participer à la formation des futurs citoyens m'importaient notamment en leur permettant de se construire un esprit critique, de développer des compétences pour vivre ensemble mais aussi par sécurité de l'emploi et salaire plus haut que celui d'animatrice.
Par vocation · 11. février 2020
Géraldine, Professeur de Mathématiques, 36 ans et 11 ans d’ancienneté, nous a expliqué son choix de devenir professeur. Elle s'interrogeait toutefois pour réaliser une autre étape, dans un parcours professionnel qu'elle souhaitait varié. C'est une vocation. J'ai toujours voulu enseigner. Et je me suis fixée sur les mathématiques dès la terminale. Étudiante, je donnais des cours particuliers pour arrondir mes fins de mois. J'intervenais dans des associations d'aide aux devoirs...
Par vocation · 11. février 2020
Marine, Professeur des écoles, 37 ans et 15 ans d’ancienneté, nous contactait pour faire un point d'étape, pour évaluer ce qu'elle pourrait faire de ses compétences transférables. J'ai toujours voulu travailler avec des enfants. En 3è j'ai fait mon stage dans une école élémentaire. J'ai fait ce métier par envie et conviction. J'ai beaucoup aimé le faire et mettre en place ces différents projets. J'ai une bonne relation avec les enfants et les parents.
Par vocation · 11. février 2020
Sandy, Professeur des écoles, 35 ans et 9 ans d’enseignement, nous contactait pour faire un point sur son parcours professionnel, pour savoir comment inventer "la suite". Enseigner était un rêve de petite fille. J'ai tout fait pour réussir le parcours et j'y suis arrivée. Mais ma vie de famille me paraît actuellement plus importante que mes longues heures passées devant mes copies ou mon écran d'ordinateur chaque soir, chaque weekend. Je suis une jeune enseignante passionnée mais...
Par vocation · 11. février 2020
Pascale, Professeur des écoles, 39 ans et 10 ans de métier nous contacte pour envisager une autre orientation, après une étape très enrichissante dans son parcours. Mon goût pour la littérature, les arts et la culture m'ont d'abord conduite vers des études littéraires. Le choix de l'enseignement s'est fait après (mes premières envies étaient plus tournées vers le patrimoine...). Me sentir «utile» aux autres, le contact avec les enfants, mais aussi la créativité et une certaine...
Par vocation · 04. février 2020
J'ai souhaité devenir enseignante pour 3 principales raisons : - Travailler dans un cadre plus stable, avec des horaires (que je croyais limités) qui pourraient me permettre de poursuivre des activités artistiques.

Afficher plus