· 

J'ai toujours rêvé de devenir prof...


 

L’enseignant qui a toujours été un bon élève durant sa scolarité a été positivement influencé par des professeurs qu’il a su apprécier, en s’imaginant parfois à leur place, au bureau, au tableau, en train d’enseigner. Ces bons élèves ont fait des exposés, se sont plu à s’exprimer souvent à l’oral, à l’aise dans le groupe classe pour donner les réponses attendues par leurs enseignants.

 

Globalement, ils idéalisent tous le métier d’enseignant, comme si l’impression qu’ils en ont eue enfant ou adolescent n’avait pas varié dans le temps. Ils ont à coeur de vouloir aider les élèves en difficulté, et s’engagent dans le métier d’enseignant comme s’il s’agissait d’une mission humanitaire, en se persuadant que « les élèves ont besoin d’eux », et « qu’ils les écouteront, eux ».


TEMOIGNAGE de Cécile, 32 ans, professeur des écoles depuis 8 ans quand elle contacte notre association

 

"Je pensais trouver dans cette profession un épanouissement personnel auprès des enfants. Enseigner, les faire progresser, je pensais avoir les qualités requises pour cela : patience, indulgence, la volonté de se perfectionner, de toujours faire mieux"


Écrire commentaire

Commentaires: 0